Chabot-Canet, Céline

Céline Chabot-Canet est maître de conférences en musicologie à l’université Lyon 2, où elle enseigne, depuis 2005, l’analyse de la voix, l’organologie du XXe s., l’informatique musicale et l’histoire des musiques populaires. Elle est entre autres l’auteur d’une thèse de doctorat, soutenue en 2013, sur l’analyse de la voix et de l’interprétation dans la chanson française depuis 1950, et du livre Léo Ferré : une voix et un phrasé emblématiques (Harmattan, 2008).

celine.chabot-canet@univ-lyon2.fr
http://celinechabotcanet.free.fr/

Gonin, Philippe

Guitariste et compositeur, né en 1965, Philippe Gonin est Maître de Conférences à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Ses recherches portent sur le processus créatif, l’analyse et la réception d’œuvres rock, de jazz et de musique de film. Il a écrit des livres sur Magma, Robert Wyatt, The Cure, Pink Floyd (dont Grandeur et Décadence des Pink Floyd, Editions Universitaires de Dijon, 2017) et dirigé Focus on Rock in France (Delatour, 2014) « Prog Rock in Europe, an overview of a persistent music style » (Editions Universitaires de Dijon, 2016).

Sa dernière oeuvre, commande de l’Orchestre Régional de Normandie, s’intitule A Floyd Chamber Concerto (2014). (https://philippegonin.bandcamp.com/releases )

Ométak, Valérie

Docteure en musique et musicologie, Valérie Ométak intervient à l’Université Paris-Sud où elle est chargée de cours de « Psychologie du développement musical de l’enfant » au Centre de Formation des Musiciens Intervenants en École d’Île-de-France. Elle est également Professeure des Écoles depuis 1995 et enseigne en école élémentaire et spécialisée à Paris.

Initialement diplômée de l’Institut Français d’Urbanisme, elle a complété sa double formation en sciences exactes et en sciences humaines avec un cursus universitaire complet en musicologie et a soutenu sa thèse sur l’ « Approche du mouvement du rythme musical par le mouvement graphique de l’auditeur » à l’Université Paris-Sorbonne, IReMus-UMR 8223, début 2017.

Elle poursuit actuellement ses recherches en musicologie sur les thèmes du mouvement sonore, de l’écoute incarnée et du développement de l’enfant. Elle est, par ailleurs, trésorière de l’Association Récomuses, Réseau-Cognition-Musique-Société-Enseignement-Santé.

[valerie.ometak@wanadoo.fr]

Class, Olivier

Docteur de l’Université de Strasbourg, membre du Labex GREAM

[olivier.class@labexgream.com]

[http://gream.unistra.fr/membres-et-gouvernance/membres/docteurs/olivier-class/]

Flûtiste et musicologue, Olivier Class est le co-fondateur de l’Ensemble In Extremis et de L’Enveloppe, lettre d’information et d’analyse de musique contemporaine. Il a soutenu en 2006 une thèse dirigée par Pierre Michel à l’Université Marc Bloch de Strasbourg : « Présence et impact des nouvelles technologies sur la composition d’opéras depuis 1945 ». En 2007, il obtient le Second Prix du premier concours d’écriture de la revue franco-suisse Dissonance. Il est membre du GREAM depuis 2011. Il travaille actuellement à l’édition des écrits de Jean-Claude Risset (dont un premier volume, Composer le son – Repères d’une exploration du monde sonore numérique est paru en 2014 aux éditions Hermann) et a réalisé un enregistrement et un livre monographiques consacrés au compositeur Christophe Bertrand.

Orio, Nicolas

Nicola Orio, docteur en ingénierie informatique, est professeur assistant dans les départements d’humanités et d’ingénierie informatique de l’université de Padoue. Son principal sujet de recherche porte sur l’extraction d’informations dans la musique et les bibliothèques numériques multimédias. Dans le premier domaine, il propose de nouvelles méthodes de catégorisation et de recherche de la musique fondées sur la segmentation musicale et les techniques d’indexation. L’approche proposée s’appuie sur les résultats de recherche d’information textuelle alliés à des techniques d’association approximatives de chaînes de caractères, l’objectif étant de trouver de nouvelles fonctions de similarités entre différents documents musicaux. Ses recherches portent également sur les techniques d’identification musicale à base de modèles statistiques, permettant la reconnaissance et l’alignement temporel d’un extrait dans l’oeuvre dont il provient (format audio ou symbolique). Dans le domaine des bibliothèques numériques multimédia, il travaille sur des systèmes permettant l’interaction de collections d’images basée sur l’annotation de contenus numériques et sur l’analyse automatique d’annotations. Il développe aussi de nouvelles approches permettant d’accéder au contenu d’archives numériques extraites de manuscrits historiques.


Nicola Orio, PhD in Computer Engineering, is assistant
professor at the Faculty of Humanities of the University of
Padova and at the Department of Information Engineering of
the same University. His main research interests are in
music retrieval and in multimedia digital libraries. In the
first area he proposed novel methodologies for music
accessing and retrieving based on music segmentation and
indexing techniques. The proposed approach is based on the
results on textual information retrieval combined with
approximate string matching techniques, aimed at the
definition of new similarity functions between musical
documents. He is also active on the study of music
identification techniques based on statistical models,
allowing for the recognition and alignment of a music
excerpt with the corresponding work, either in audio or in
symbolic format. In the area of multimedia digital
libraries, he work on systems for the interaction of image
collections, based on the annotation of the digital content
and on the automatic analysis of the annotations, developing
new approaches for accessing to the content of digital
archives of historical manuscripts.