Musiques électroacoustiques
Analyses ↔ Écoutes

Textes réunis, introduits et traduits par Nicolas Marty
Avec une préface de François Delalande

Le titre de l’ouvrage annonce d’emblée trois choses. Tout d’abord, l’ensemble de l'ouvrage définit un vaste champ d’études et une grande variété d’esthétiques musicales, plutôt qu’une « musique électroacoustique », au singulier. On entend parler au fil de l’ouvrage d’œuvres acousmatiques, mixtes, concrètes, etc., mais aussi parfois de musique instrumentale dont le lien avec les musiques électroacoustiques apparaît dans la notion de « musique de sons », c’est-à-dire d’une musique intéressée par la composition sur des paramètres continus, avec un intérêt pour le timbre, pour le résultat sonore complexe, sans échelles discrétisées de notes.

La deuxième partie du titre, quant à elle, fait référence à l’interaction peut-être inévitable entre analyses et écoutes des musiques. Encore une fois, c’est le pluriel qui est choisi, pour signifier que la pluralité des analyses correspond peut-être à une pluralité d’écoutes, de même que la variété des écoutes possibles correspond à une variété d’analyses, de modèles et d’approches analytiques. Le lien entre ces deux notions est exploré selon des perspectives historiques et analytiques, mais ouvre aussi vers la pédagogie et la place qu’y occupent – ou que peuvent y occuper – l’analyse comme l’écoute. François Delalande signe la préface de l’ouvrage, qui se situe tout à fait dans son domaine d’expertise, au point de rencontre entre l’écoute (les « conduites d’écoute ») et l’analyse (ses raisons, ses méthodes).

Page de l'ouvrage sur le site de l'éditeur Delatour France

La notion d’écoute étant présente tout au long de l’ouvrage, cette page permet aux lecteurs et lectrices de se référer directement aux extraits sonores mentionnés par les auteur-e-s de manière à comprendre dans les meilleures conditions leurs discours.

Les fichiers sonores mis à disposition ici sont des fichiers mp3, plutôt que des fichiers non compressés, pour permettre à chacun-e de les écouter sans que des limitations de connexion nuisent à l'écoute. L'ensemble des fichiers ont été reproduits avec l'accord des personnes concernées, mentionnées dans la légende de chaque extrait. Je remercie ces personnes, ainsi que l'équipe de la SFAM, responsable de la revue en ligne Musimédiane, pour avoir permis la mise en place de cette page sur le serveur de cette revue.

En complément aux extraits musicaux proposés, certaines figures, dont la reproduction imprimée réduisait la taille et donc ne permettait pas toujours une lisibilité optimale, sont reproduites ici. L'ensemble de ces figures sont soumises au même régime de droits que leur version imprimée : aucune reproduction n'en est donc permise sans l'accord explicite de l'éditeur et des auteurs concernés.

Bonne écoute et bonne lecture !

Nicolas Marty