Olivier Koechlin

Musicien et ingénieur de formation, il a travaillé tout d’abord dans l’industrie maritime et aéronautique. Dans les années 80, il est chercheur en traitement de signal et en informatique musicale à l’Ircam (où il dirige le projet 4X) puis au Groupe de Recherches Musicales de l’INA, où il développe les premières versions des GRM Tools et de l’Acousmographe, et conçoit de nouveaux outils d’analyse documentaire sur la radio et la télévision. Il crée en 1995 avec Dominique Besson les Musicographies, premières transcriptions interactives des musiques non notées, électroacoustiques, improvisées ou traditionnelles.

De 96 à 2001, il est directeur adjoint de la société Hyptique, où il conçoit et réalise de nombreux produits multimédia interactifs (dont le cédérom La musique électroacoustique et le site de l’Orchestre National de Jazz). Parallèlement, il enseigne à l’université Paris 8, à l’École Nationale des Beaux Arts de Paris, au CNAM, et crée avec Pierre Lavoie le festival Numer consacré au design interactif.

Auteur multimédia, il dirige en 2002 le projet Maâllem Experience, (spectacle vivant, installation et cédérom), confrontant musique traditionnelle des Gnawa du Maroc, composition électroacoustique et dispositif graphique interactif (concert au festival Latitudes Maghreb à la Grande Halle de la Villette, installation DIAPh à Résonances/Ircam au Centre Pompidou).

Il réalise depuis 2001 des sites pédagogiques dédiés aux épreuves du baccalauréat de musique (dont Le gamelan mécanique avec Kati Basset), et est l’auteur du logiciel d’analyse musicale et audiovisuelle metaScore, utilisé par la médiathèque de la Cité de la Musique de Paris pour ses guides d’écoute.

Il enseigne de 1999 à 2006 à l’École Nationale Supérieure de la Photographie et réalise chaque année depuis 2002 les projections photographiques des soirées et des expositions des Rencontres d’Arles, pour lesquelles il développe un logiciel spécifique iSlide. Il collabore à cette occasion avec de nombreux photographes (Josef Koudelka, Martin Parr, Raymond Depardon), agences (Magnum Photos, VU, Tendance Floue) et artistes (Bob Wilson, Anoushka Shankar, Patti Smith).

En collaboration avec l’agence Magnum Photos, il réalise de nombreuses projections et installations audio-photographiques en particuliers avec Martine Franck (exposition Eurovisions - Centre Pompidou, Milan, Budapest, Varsovie et Bruxelles) et avec Harry Gruyaert (exposition L’image d’après à la Cinémathèque française, 2007, installation TV Shots, Mois de la Photo - 2008).

Il collabore régulièrement depuis dix ans avec des artistes multimédia comme Dominique Besson (Paroles Trouvées, Bains numériques d’Enghien 2007), Andréa Davidson, Jean-Jacques Birgé, Valéry Faidherbe, Antoine Schmitt et servovalve.


Musimédiane ISSN 2109-9685
Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la consultation individuelles et privées sont interdites.