Numéro 10
Pédagogie et Création
(juillet 2018)

La Beaudelie 10-11-12 mai 2018

Rencontres internationales de la tour de guet – 4ème édition.

Colloque organisé par : Jean-Marc Chouvel – Gérald Guillot – François Madurell

La tour de guet – visions contemporaines (association loi 1901)
RECOMUSES (association loi 1901)
IReMus (UMR 8223)
Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Suisse)
ESPE (Paris) ESPE (Toulouse) ESPE (Strasbourg)
Pôle Musique et Danse (Cefedem de Lorraine)

La création pose un problème particulier à la pédagogie, qui a été bien souvent discuté. En effet, l’acte créateur semble a priori très éloigné de la transmission d’un savoir ou même d’un savoir faire, un peu comme s’il surgissait dans les interstices de ce savoir, ou se construisait contre lui. Dès lors, de tous les actes pédagogiques, celui qui concerne la création apparaît comme le plus délicat, comme le plus difficile à cerner et à généraliser, et comme le plus culturellement situé. Pourtant, la question de l’autonomie de l’élève et de la construction de la personnalité a une place centrale dans les démarches pédagogiques modernes.
Le cas de la musique, parmi les arts, est explicite de ces difficultés, en y ajoutant des problématiques spécifiques liées, par exemple, à l’instrumentalité, à l’écriture et plus récemment à la technologie. Bien que ces dernières engendrent des savoirs valorisés sur le plan institutionnel, jusqu’à quel point ces savoirs ne conditionnent-ils pas la créativité ?
En conviant les acteurs de l’enseignement de la création musicale, que ce soit à l’école, dans les conservatoires, ou dans les universités, à une réflexion sur ces thématiques, nous souhaitons ouvrir un débat sur le potentiel de la création à toutes les échelles de la transmission du musical.

Accéder au numéro

Orio, Nicolas

Nicola Orio, docteur en ingénierie informatique, est professeur assistant dans les départements d’humanités et d’ingénierie informatique de l’université de Padoue. Son principal sujet de recherche porte sur l’extraction d’informations dans la musique et les bibliothèques numériques multimédias. Dans le premier domaine, il propose de nouvelles méthodes de catégorisation et de recherche de la musique fondées sur la segmentation musicale et les techniques d’indexation. L’approche proposée s’appuie sur les résultats de recherche d’information textuelle alliés à des techniques d’association approximatives de chaînes de caractères, l’objectif étant de trouver de nouvelles fonctions de similarités entre différents documents musicaux. Ses recherches portent également sur les techniques d’identification musicale à base de modèles statistiques, permettant la reconnaissance et l’alignement temporel d’un extrait dans l’oeuvre dont il provient (format audio ou symbolique). Dans le domaine des bibliothèques numériques multimédia, il travaille sur des systèmes permettant l’interaction de collections d’images basée sur l’annotation de contenus numériques et sur l’analyse automatique d’annotations. Il développe aussi de nouvelles approches permettant d’accéder au contenu d’archives numériques extraites de manuscrits historiques.


Nicola Orio, PhD in Computer Engineering, is assistant
professor at the Faculty of Humanities of the University of
Padova and at the Department of Information Engineering of
the same University. His main research interests are in
music retrieval and in multimedia digital libraries. In the
first area he proposed novel methodologies for music
accessing and retrieving based on music segmentation and
indexing techniques. The proposed approach is based on the
results on textual information retrieval combined with
approximate string matching techniques, aimed at the
definition of new similarity functions between musical
documents. He is also active on the study of music
identification techniques based on statistical models,
allowing for the recognition and alignment of a music
excerpt with the corresponding work, either in audio or in
symbolic format. In the area of multimedia digital
libraries, he work on systems for the interaction of image
collections, based on the annotation of the digital content
and on the automatic analysis of the annotations, developing
new approaches for accessing to the content of digital
archives of historical manuscripts.

de Sousa Dias, António

(Lisbonne, 1959)

http://www.sousadias.com

Compositeur, il est titulaire d’un doctorat en musicologie (Paris VIII) et diplômé du Cours Supérieur de Composition (Conservatoire National de Lisbonne).

Actuellement il est post doctorant au CICM (MSH Paris Nord / Université Paris VIII) et membre du CITAR / Université Catholique Portugaise où il collabore au doctorat en Composition et Informatique Musicale. Il développe également un travail de recherche dans le secteur de la création musicale et environnements virtuels dirigé vers le développement d’outils d’assistance à la conception et construction d’espaces musicaux navigables.

SOUSA DIAS a été professeur de Composition et Musique Électroacoustique à Escola Superior de Música de Lisboa (depuis 1987) en ayant, par ailleurs, exercé des fonctions de directeur adjoint (1995-2001). Il a également enseigné la Composition (Écriture Musicale) au Conservatoire National de Lisbonne (1985-1987) et Composition électroacoustique I et II, à Paris VIII (2007-2009). Il a été membre du groupe ColecViva (théâtre-musical) dirigé par Constança Capdeville, en tant qu’assistant de direction, synthèse de son et percussion, depuis 1985 jusqu’à à la disparition du groupe en 1992. Depuis 1992 il collabore avec Grupo Música Nova (dir. Cândido Lima).

Les outils informatiques qu’il a conçu ou transcodé ont trouvé leurs applications dans son travail en tant que compositeur et chercheur. Dans sa production musicale, la composition de musique pour le cinéma et la télévision acquiert une importance particulière lui a mené à entamer une recherche sur certaines articulations entre l’image et le son dont certains résultats ont été publiés. Sa pratique d’enregistrement musical en tant qu’interprète, producteur et directeur musical, parallèlement à son expérience d’assistant son au cinéma, a également influencé de façon décisive son parcours en tant que compositeur. Les nouvelles directions apportées par son travail concernant l’exploration d’espaces musicaux navigables le mènent actuellement aux domaines du multimédia et de l’installation.

Ses oeuvres sont souvent joués principalement en Europe (Portugal, France, Espagne, Italie, Russie, etc.).

Trajano de Lima, Ernesto

Diplomé en Piano, Docteur en Informatique (Universidade Federal de
Pernambuco, Brésil, sous la direction de Geber Ramalho), avec un passage
d’ un an à l’Österreichisches Forschungsinstitut für Artificial
Intelligence (ÖFAI), à Vienne, Ernesto Trajano de Lima possède une
expérience dans le domaine des Sciences de l’Informatique centrée sur
l’Intelligence Artificielle appliquée à l’informatique musicale, et en
particulier à l’analyse musicale assistée par ordinateur et à l’analyse
automatique de l’expressivité.

Numéro 8
Musique électroacoustique
(juin 2015)

Editorial : Pour se repérer dans les domaines d’analyse de la musique électroacoustique
par François Delalande et Nicolas Marty

Articles thématiques

La escucha atenta como base para el análisis de las músicas electroacusticas / L’écoute attentive comme base pour l’analyse des musiques électroacoustiques
par Antonio Alcázar

Space: The Common Denominator in Acousmatic Music / L’espace en tant que dénominateur commun dans la musique acousmatique
par Elizabeth Anderson

La narrativisation acousmatique. Compte-rendu d’expérience
par Nicolas Marty

Higher-level relationships in Dhomont’s Novars
par Ambrose Seddon

Pour la Paix de Iannis Xenakis, Une oeuvre singulière
par Makis Solomos

Proposition pour une transcription multimédia complexe des œuvres électroacoustiques
par Sandrine Baranski

Article hors-thématique

Le piano préparé comme ‘esprit élargi’ de l’improvisateur : Une étude de cas autour du travail récent d’Ève Risser
par Clément Canonne