Éditorial — Interpréter Les espaces acoustiques de Gérard Grisey / Performing Gérard Grisey’s Les Espaces Acoustiques

Interpréter Les espaces acoustiques de Gérard Grisey

English version below
Photos
Bibliographie sélective

Le cycle des Espaces acoustiques de Gérard Grisey comprend six pièces d’effectifs changeants :

  • Prologue, pour alto seul (1976) ;
  • Périodes, pour sept musiciens (1974) ;
  • Partiels, pour seize ou dix-huit musiciens (1975) ;
  • Modulations, pour trente-trois musiciens (1976) ;
  • Transitoires, pour grand orchestre (1980-1981) ;
  • Épilogue, pour quatre cors soli et grand orchestre (1985).

Il s’agit d’une œuvre emblématique de la musique spectrale, comme un grand « classique » de la musique de la seconde moitié du xxe siècle, qui a déjà été étudiée et analysée par de nombreux musicologues et musiciens. Les Espaces acoustiques constituent également une œuvre-phare du répertoire orchestral contemporain, qui s’inscrivait dans une certaine filiation avec les musiques de György Ligeti ou Giacinto Scelsi, tout en apportant une signature originale et des sonorités, des textures absolument nouvelles pour l’époque.

Les articles et vidéos de ce numéro de Musimédiane résultent d’un travail d’équipe réalisé par les membres du Labex GREAM (devenu ensuite l’ITI CREAA) Pierre Michel, Nathalie Hérold, Camille Lienhard et Ingrid Pustijanac (Université de Pavie-Crémone, Italie) autour de la préparation des Espaces acoustiques pour le concert de l’orchestre des étudiants de la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) à la Tonhalle de Zurich le 22 avril 2016, sous  la direction de Pierre-André Valade.  La mise en place de cette collaboration avait été initiée sous l’impulsion de Pierre Michel et Pierre-André Valade dont la démarche de réflexion sur sa propre activité de chef d’orchestre est tout à fait remarquable et précieuse (on connaît certains antécédents, donc une collaboration avec Nicolas Donin en 2006) et qui est l’un des chefs les plus expérimentés, voire quasiment un « dépositaire » des traditions interprétatives de la musique de Gérard Grisey. Puisqu’il y avait une réelle convergence entre ce projet Grisey à Zurich et les thématiques de recherche du GREAM sur l’Acte musical, ce groupe de musicologues, complété par une équipe technique (Équipe de 4 personnes de la Direction des Usages du Numérique de l’Université de Strasbourg, encadrées par Thomas Taglang) et l’ingénieur du son Jean-François Felter, a capté pendant deux jours les dernières répétitions des instrumentistes (étudiants du Master « Music Performance » de la ZHdK) et réalisé plusieurs entretiens à la fois avec le chef d’orchestre et avec certains musiciens, ceci avec l’aide et la complicité de Lehel Donáth (ZHdK, assistant de direction du Master Music Performance).

Ce numéro de Musimédiane a pour objectif de mieux faire saisir les questions interprétatives liées à un tel cycle instrumental et orchestral en abordant d’une part les champs de recherche liés à l’instrumentiste, à la lecture et la notation, aux techniques instrumentales étendues, d’autre part les champs de recherche liés au chef d’orchestre : techniques de répétition, lecture propre de l’œuvre et annotations des partitions, cheminement parcouru avec l’œuvre. Ce numéro se situe donc entre la musicologie de l’interprétation, les Performance studies et la  créativité distribuée. Plusieurs grands axes sont particulièrement explorés à travers les articles et les vidéos : la question de la temporalité, le travail du son et l’exécution des hauteurs.

Outre les trois articles proposés par Nathalie Hérold, Ingrid Pustijanac et Camille Lienhard, ce numéro présente un corpus documentaire inédit :

  • Vidéos des répétitions des 20 et 21 avril 2016 à Zurich ;
  • Vidéos d’entretiens avec le chef et plusieurs instrumentistes ;
  • Photos des partitions personnelles annotées par le chef.

Cette publication prend place aussi dans le cadre du projet international ACTOR (Analysis, Creation and Teaching of Orchestration).

Pierre Michel & Nathalie Hérold


Performing Gérard Grisey’s Les Espaces Acoustiques

French version above
Photos
Selected Bibliography

Gérard Grisey’s Les Espaces Acoustiques is a six-piece cycle with varying numbers of players:

  • Prologue, for solo viola (1976);
  • Périodes, for seven musicians (1974);
  • Partiels, for sixteen or eighteen musicians (1975);
  • Modulations, for thirty-three musicians (1976);
  • Transitoires, for large orchestra (1980-1981);
  • Épilogue, for four solo horns and large orchestra (1985).

It is an iconic work in the field of spectral music and a great “classic” of the music that emerged in the second half of the 20th century and which has been widely studied and analysed by many musicologists and musicians. Les Espaces Acoustiques is also a landmark work in the contemporary orchestral repertoire that follows in the footsteps of György Ligeti and Giacinto Scelsi, while at the same time displaying an original style rich in sounds and textures that were absolutely new for its time.

The articles and videos in this issue of Musimédiane are the result of a team effort by Labex GREAM (now the CREAA Interdisciplinary Thematic Institute) members Pierre Michel, Nathalie Hérold, Camille Lienhard and Ingrid Pustijanac (University of Pavia-Cremona, Italy) to prepare Les Espaces Acoustiques for a concert given by the student orchestra of the Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) at the Tonhalle in Zürich on 22 April 2016, conducted by Pierre-André Valade.  This collaboration was initiated by Pierre Michel and Pierre-André Valade, whose reflective approach to his own work as a conductor is truly remarkable and valuable. Some of his previous work, such as his collaboration with Nicolas Donin in 2006, is also well known. Pierre-André Valade is one of the most experienced conductors of Gérard Grisey’s music and as such can be considered almost a “custodian” of the performing traditions surrounding the composer. The project originally grew out of the convergence between the GREAM’s research on the notion of “music as act” and the Grisey project in Zürich. The group of musicologists was supplemented by a technical team (four people from the University of Strasbourg’s Digital & Audiovisual Department, supervised by Thomas Taglang) and the sound engineer Jean-François Felter. Over a two-day period the group recorded the final rehearsals of the instrumentalists (students studying for the ZHdK’s Music Performance Master’s degree) and made several interviews with the conductor and some of the musicians, with the help and complicity of Lehel Donáth (ZHdK, assistant director of the Master in Music Performance).

This issue of Musimédiane should provide readers with a better understanding of the performance aspects involved in a cycle of spectral instrumental and orchestral music. It does so in two ways: first, by examining the areas of research related to instrumentalists, interpretation, notation and extended instrumental techniques; second, by examining the areas of research related to the conductor covering rehearsal techniques, interpretation of the work, score annotations and the path taken with the work. This latest issue of the journal therefore occupies a place between the musicology of interpretation, performance studies and shared creativity. Several key areas are specifically explored in the articles and videos, such as the question of temporality, the work carried out on producing the required sound and how pitches are executed.

In addition to the three articles by Nathalie Hérold, Ingrid Pustijanac and Camille Lienhard, this issue presents a unique collection of documents:

  • Videos of the rehearsals on 20 and 21 April 2016 in Zürich;
  • Video interviews with the conductor and some of the musicians;
  • Photos of personal scores annotated by the conductor.

This publication is also part of the international ACTOR Partnership (Analysis, Creation and Teaching of Orchestration).

Pierre Michel & Nathalie Hérold


Photo 1. Gérard Grisey, Les Espaces Acoustiques, répétition/rehearsal, 22/04/2016, photo Priska Ketterer (https://medienarchiv.zhdk.ch/entries/8793ac44-3867-4c42-9247-e47e54656b75, 03/11/2023). Photo 2. Gérard Grisey, Les Espaces Acoustiques, répétition/rehearsal, 22/04/2016, photo Priska Ketterer (https://medienarchiv.zhdk.ch/entries/3b2be5f8-5945-4670-a953-0ff0e9d3e9fb, 03/11/2023).

Bibliographie sélective – Selected Bibliography

Retour en haut / Back to top

  • BAILLET, Jérôme, Gérard Grisey : fondements d’une écriture, Paris, L’Harmattan, 2000.
  • BESHARSE, Kari E., The Role of Texture in French Spectral Music, Urbana, Illinois, University of Illinois at Urbana-Champaign, 2009.
  • DONIN, Nicolas, et Jacques THEUREAU, « L’interprétation comme lecture ? », Musimédiane 2 (2006), https://www.musimediane.com/2donin-theureau/ (29/04/2023).
  • FÉRON, François-Xavier, « Gérard Grisey : première section de Partiels (1975) », Genesis – Revue internationale de critique génétique, 31 (2010), p. 77-97. [« Composer ».]
  • FÉRON, François-Xavier, « Sur les traces de la musique spectrale : analyse génétique des modèles compositionnels dans Périodes (1974) de Gérard Grisey », Revue de musicologie, 96/2 (2010), p. 411-443.
  • FÉRON, François-Xavier, « The Emergence of Spectra in Gérard Grisey’s Compositional Process: From Dérives (1973-74) to Les Espaces Acoustiques (1974-85) », Contemporary Music Review, 30/5 (2011), p. 343-375. [« (De)composing Sound ».]
  • FÉRON, François-Xavier, « L’organisation rythmique dans la première section de Modulations (1976-77) de Gérard Grisey », Mitteilungen der Paul Sacher Stiftung, 25 (2012), p. 41-48.
  • FÉRON, François-Xavier, « Gérard Grisey – Analyse de Prologue », Analyses – Œuvres commentées du répertoire de l’IRCAM, 2016, https://brahms.ircam.fr/analyses/Prologue/ (29/04/2023).
  • GRISEY, Gérard, Écrits ou l’invention de la musique spectrale, Paris, MF, 2008.
  • PUSTIJANAC, Ingrid, « Natura e calcolo nella concezione del tempo di Gérard Grisey, in Suono e natura. Composizione e teoria musicale in Francia : 1950-2000 », dans Gianmario BORIO et Pierre MICHEL, (éd.), Pisa, Istituti editoriali e poligrafici internazionali, 2005, p. 173-186.
  • PUSTIJANAC, Ingrid, « La polifonia rivisitata : lo studio degli schizzi alla luce degli studi sul processo creativo in Ligeti, Lachenmann e Grisey », Philomusica on-line, 15 (2016), p. 155-186, http://riviste.paviauniversitypress.it/index.php/phi/article/view/1840 (29/04/2023).
  • WILSON, Peter Niklas, « Vers une écologie des sons – Partiels  de Gérard Grisey et l’esthétique de l’Itinéraire », Entretemps, 8 (1989), p. 55-81. [Trad. fr. Martin Kaltenecker. Repris dans Analyse musicale, 36 (2000), p. 36-52.].

Remerciements / Acknowledgments

La réalisation de ce projet n’aurait pas été envisageable sans la très précieuse collaboration de Pierre-André Valade que je tiens à remercier chaleureusement, sans l’accord de la direction de la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), Haute École des Arts de Zurich (Suisse) et son représentant Lehel Donáth, assistant de direction du Master « Music Performance », qui a toujours facilité les questions pratiques lors de nos captations ; merci à lui et à tous les musicien.ne.s de l’orchestre, à celles et ceux d’entre elles/eux qui  ont bien voulu nous accorder des entretiens, et à l’altiste Esther Fritzsche (soliste dans Prologue).

Ce projet a mobilisé les musicologues Nathalie Hérold, Ingrid Pustijanac et Camille Lienhard que je tiens à remercier, ainsi que Jean-François Felter, technicien du son indépendant, assisté de Jean Arnold (étudiant de l’Université de Strasbourg), l’équipe technique de l’Université de Strasbourg dirigée par Thomas Taglang (réalisateur), comprenant Christophe Cerdan, Julien Knobloch et Christophe Lorenzi (cadreurs) et Marine Zerr pour le travail de montage et de sous-titrage, merci à tous ces collaborateurs très précieux et attentifs !

Par ailleurs, pour la finalisation des vidéos et des sous-titrages, un grand merci à Philip Clarke pour les nombreuses traductions anglaises, aux étudiant.e.s Chen Fan, Mengqi Wang, Alexandre Morard et Arthur Skoric pour les transcriptions des entretiens et répétitions.

Enfin, ce numéro n’aurait jamais vu le jour sans la confiance des membres du comité scientifique de Musimédiane et le travail soutenu et très précis de Nicolas Marty pour la mise en ligne des vidéos et tous les détails techniques de la réalisation.

Pierre MICHEL

> Sommaire du numéro 13 <


The realisation of this project would not have been possible without the invaluable collaboration of Pierre-André Valade, for which I would like to express my warmest thanks, as well as the cooperation of the management of the Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), the Zürich University of the Arts (Switzerland), and its representative Lehel Donáth, assistant director of the Master’s degree in « Music Performance », who always helped us with the practical questions we had during our recordings. Our thanks go to him and to all the musicians of the orchestra and to those of them who were kind enough to grant us interviews, and to the viola player Esther Fritzsche (soloist in Prologue).

This project involved the musicologists Nathalie Hérold, Ingrid Pustijanac and Camille Lienhard, whom I would like to thank, as well as Jean-François Felter, freelance sound engineer, assisted by Jean Arnold (student at the University of Strasbourg), the technical team of the University of Strasbourg led by Thomas Taglang (producer), including Christophe Cerdan, Julien Knobloch and Christophe Lorenzi (cameramen) and Marine Zerr for the editing and subtitling work. Once again, many thanks to all of these very valuable and attentive collaborators!

Furthermore, for the finalisation of the videos and subtitles, many thanks to Philip Clarke for the numerous English translations, and to the students Chen Fan, Mengqi Wang, Alexandre Morard and Arthur Skoric for the transcriptions of the interviews and rehearsals.

Finally, this issue would never have been possible without the support of the members of the Musimédiane editorial board and the hard work of Nicolas Marty in putting the videos online and all the technical details of the production.

Pierre MICHEL

> Contents of volume 13 <

Pierre Michel — Entretiens et répétitions / Interviews and Rehearsals

Accéder à l’articleAccess paper
Infos sur l’auteur


Résumé

Les nombreuses vidéos de ce numéro de Musimédiane constituent un riche fonds documentaire réunissant 30 séquences vidéo de répétitions incluant des commentaires du chef d’orchestre, regroupées selon trois séances de répétitions successives, 11 séquences vidéo d’entretien avec le chef d’orchestre Pierre-André Valade, et 8 séquences vidéo d’entretiens avec les musicien.ne.s. Ces captations ont été réalisées dans le cadre d’un projet de concert de l’ensemble du cycle des Espaces acoustiques de Gérard Grisey par l’orchestre des étudiants de la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) à la Tonhalle de Zurich le 22 avril 2016, sous la direction de Pierre-André Valade. Les répétitions furent filmées dans la salle d’orchestre de la ZHdK.

Abstract

The numerous videos in this issue of Musimédiane constitute a rich documentary collection of 30 video sequences of rehearsals including comments by the conductor, grouped according to three successive rehearsal sessions, 11 video sequences of interviews with the conductor Pierre-André Valade, and 8 video sequences of interviews with the musicians. These recordings were made as part of a concert project of the entire cycle of Gérard Grisey’s Les Espaces Acoustiques by the student orchestra of the Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) at the Tonhalle in Zürich on 22 April 2016, conducted by Pierre-André Valade. The rehearsals were filmed in the orchestra hall of the ZHdK.

 


Citer cet article

Pierre MICHEL, « Entretiens et répétitions / Interviews and Rehearsals », Musimédiane, 13 (2023), https://www.musimediane.com/13videos/ (21/06/2024).

Nathalie Hérold — Une approche des Espaces acoustiques de Grisey par une documentation de l’acte musical : quelques pistes d’analyse / An Approach to Grisey’s Les Espaces Acoustiques through a Documentation of “Music as Act”: Some Analytical Propositions

Accéder à l’articleAccess paper
Infos sur l’auteure


Résumé

Centré sur Les espaces acoustiques de Grisey, le présent travail s’inscrit dans le cadre d’un projet mené en collaboration avec le chef d’orchestre Pierre-André Valade et un ensemble d’instrumentistes de la Haute École d’Art de Zurich. Le corpus documentaire constitué à cet effet – composé  de vidéos de répétitions, de vidéos d’entretiens, ainsi que de photos de partitions annotées par le chef – est interrogé dans une perspective analytique, en vue d’une meilleure connaissance du cycle de Grisey et de son interprétation. Après des considérations théoriques et méthodologiques en lien avec le concept d’acte musical, la constitution du corpus en lui-même et les conditions d’une approche analytique de ce dernier, quelques pistes d’analyse sont explorées. Une première concerne le jeu de cor avec anche, qui est examiné sur la base des traces relatives à l’acte interprétatif en contexte de répétition et de leur mise en relation avec des éléments de discours des interprètes. Une deuxième piste concerne la notion de fusion sonore qui est étudiée dans un mouvement inverse, en partant du discours des interprètes et en procédant à une mise en relation avec l’activité interprétative. Sont ainsi mis en évidence des éléments relevant de la coordination temporelle, de la gestion des profils dynamiques, des stratégies d’écoute, ainsi que des variables d’interprétation, dans le contexte d’une œuvre phare de la musique spectrale.

Abstract

Focused on Grisey’s Les Espaces Acoustiques, the present study is part of a project carried out in collaboration with the conductor Pierre-André Valade and an ensemble of instrumentalists from the Zürich University of the Arts. The documentary collection – consisting of videos of rehearsals, videos of interviews, as well as photos of scores annotated by the conductor – is examined from an analytical perspective in order to provide a better understanding of Grisey’s cycle and its performance. After some theoretical and methodological considerations in relation to the concept of “music as act”, the constitution of the collection itself and the conditions for an analytical approach to it, some avenues of analysis are explored. The first concerns the playing of the horn using a reed, which is examined on the basis of the traces relating to the performative act in a rehearsal context and their relationship with elements of the performers’ discourse. A second avenue concerns the notion of sound fusion, which is studied in a contrasting manner, starting from the performers’ discourse and relating it to the performance activity. This brings to light elements of temporal coordination, control of dynamic profiles, listening strategies, as well as variables of performance, in the context of a major work of spectral music.

 


Citer cet article

Nathalie HÉROLD, « Une approche des Espaces acoustiques de Grisey par une documentation de l’acte musical : quelques pistes d’analyse / An Approach to Grisey’s Les Espaces Acoustiques through a Documentation of “Music as Act”: Some Analytical Propositions », Musimédiane, 13 (2023), https://www.musimediane.com/13herold/ (21/06/2024).

Ingrid Pustijanac — Du signe au son : dans la forge d’un chef d’orchestre / From Sign to Sound: In the Forge of a Conductor

Accéder à l’articleAccess paper

Infos sur l’auteure / Information about the author


Résumé

La construction d’un espace timbral à partir des composantes spécifiques sur lesquelles repose la musique spectrale a introduit de nouveaux défis dans la pratique de l’interprétation de la musique contemporaine, tant du point de vue de la notation que de l’interprétation. L’écriture instrumentale spectrale, qui se situe au seuil de nombreux phénomènes perceptifs de nature psycho-acoustique, nécessite une construction minutieuse des équilibres par les interprètes et un contrôle sophistiqué par le chef d’orchestre dans le cas de grands ensembles. Le cycle Les espaces acoustiques est un exemple emblématique à cet égard et dans cet article, nous porterons une attention particulière aux questions qui ont été discutées et annotées sur les partitions lors des répétitions avec le chef d’orchestre Pierre-André Valade afin de s’approcher au plus près de cette image sonore capable de rendre au mieux l’idée poétique.

Abstract

The construction of timbral space from the partial components on which spectral music is based has introduced new challenges into the practice of performing contemporary music, from the point of view of both notation and interpretation. Spectral instrumental writing, which lies at the threshold of many perceptual phenomena of a psycho-acoustic nature, requires the careful construction of balances by the performers and sophisticated control by the conductor in the case of large ensembles. The cycle Les Espaces Acoustiques is an emblematic example in this respect and in this article we will pay particular attention to the questions that were discussed and annotated on the scores during rehearsals with the conductor Pierre-André Valade in order to get as close as possible to this sound image capable of rendering the poetic idea as fully as possible.


Citer cet article

Ingrid PUSTIJANAC, « Du signe au son : dans la forge d’un chef d’orchestre / From Sign to Sound: In the Forge of a Conductor », Musimédiane, 13 (2023), https://www.musimediane.com/13pustijanac/ (21/06/2024).