Philippe Lalitte
Couleurs de la Cité Céleste d’Olivier Messiaen

Cette analyse utilise les ressources du multimédia pour présenter une œuvre du XXe siècle. J’ai tenté d’explorer quelques-unes des possibilités qu’offrent la multimodalité (l’interaction entre le visuel et le sonore) et l’interactivité (l’interface utilisateur) afin d’en faciliter son approche et sa compréhension. L’utilisateur a donc la possibilité d’appréhender cette pièce au travers de représentations des structures musicales (purement graphiques ou sous la forme plus traditionnelle de partitions) synchronisées à des séquences sonores. Il ne s’agit en aucun cas d’une analyse exhaustive (plusieurs excellentes analyses ont déjà été publiées), mais plutôt d’une analyse qui cherche à focaliser l’écoute sur certaines particularités d’écriture et sur certains traits stylistiques. J’ai fait le choix de ne présenter que les cinq premières minutes de la pièce qui contiennent l’essentiel des matériaux et qui sont représentatives de la stratégie formelle du compositeur. Ce travail a donc l’ambition d’être à la fois une analyse, présentant ma propre vision de l’œuvre, et un outil didactique destiné à l’enseignement de la musique. Ce travail a été réalisé dans le cadre d’un détachement au LEAD-CNRS (Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement, UMR 5022).

This analysis applies some devices of multimedia technology to present a 20th century musical work. It is an attempt to explore some possibilities offered by multimodality (interaction between vision and sound), and interactivity (user interface) in order to facilitate learning and comprehension of this piece. The user thus has the opportunity to apprehend this piece through some representations of musical structures synchronized with sound sequences. On no account it is an exhaustive analysis (several excellent analyses were already published), but rather an analysis which tries to focus listening on certain characteristics of writing and certain stylistics features. I have chosen to present only the first five minutes of the piece containing the main part of the material and being representative of the composer’s formal strategy. Therefore, this work has the ambition to be at the same time an analysis, presenting my own vision of the work, and a didactic tool to be applied in music education.

Couleurs de la Cité Céleste

Membres d’honneur

André Riotte †, SFAM, compositeur
Jean-Claude Risset †, compositeur, chercheur CNRS

Comité scientifique

Gérard Assayag, Ircam
Mario Baroni, Université de Bologne
Marc Battier, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), OMF-MINT
Nicholas Cook, Université Royal Holloway, Londres
Francis Courtot, Université de Lille-3
John Chowning, Université de Stanford
Nicolas Donin, Ircam
Patrick Greussay, Université de Paris 8
Xavier Hascher, Université de Strasbourg
Leigh Landy, MTI, Université De Montfort (Leicester)
Stephen McAdams, Université McGill (Montréal)
Mikhail Malt, Ircam – pédagogie
Nicolas Meeùs, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)
Nikos Papadimitriou, Université de Corfou
Alain Poirier, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon
Roger Reynolds, Université de Californie (San Diego)
Francis Rousseaux, Université de Reims, Ircam
Makis Solomos, Université de Paris 8
Lasse Thoresen, École Nationale Supérieure de Musique d’Oslo
Vincent Tiffon, PRISM (CNRS UMR 7061), Aix-Marseille Université

Comité de rédaction

Christophe d’Alessandro, LAM Institut Jean le Rond d’Alembert/CNRS
Moreno Andreatta, Ircam/CNRS
Jean-Michel Bardez, SFAM
Alain Bonardi, Université de Paris 8
Bruno Bossis, équipe Arts : Pratiques et poétiques, Université Rennes 2
Marc Chemillier, EHESS
Jean-Marc Chouvel, IReMus Université de Paris-Sorbonne
Pierre Couprie, IReMus Université de Paris-Sorbonne
François Delalande, INA-GRM
Gérald Guillot, OMF
Xavier Hautbois, IDEAT Université de Versailles
Philippe Lalitte, LEAD Université de Bourgogne
Nicolas Marty, Université de Paris-Sorbonne
Marie-Noëlle Masson, SFAM