Valérie Ométak
Rythme, mouvement et expressivité : le cas de représentations graphiques enactives de patterns rythmiques percussifs par des auditeurs de cinq ans

Accéder à l’article

Au cours du XXe siècle, quelques recherches en musicologie et en psychologie de la musique ont tenté d’établir un lien entre rythme, mouvement et expressivité musicale. Elles considèrent le rythme comme la source la plus complète des formes dynamiques et supposent un noyau corporel à l’expressivité du langage musical. Ces hypothèses ont été à nouveau testées dans une récente expérience exploratoire sur les réactions corporelles graphiques de 33 auditeurs de cinq ans dont les traçages ont été effectués avec un stylo électronique durant l’écoute de 24 brefs rythmes percussifs. L’analyse de 772 vidéos recueillies montre que les dynamiques rythmiques et graphiques sont fortement appariées, des liens étant solidement établis par les auditeurs entre propriétés rythmiques d’intensité et de durée et propriétés graphiques de forme et de vitesse. Ces mouvements de motricité fine concordent avec le flux rythmique perçu et sont par conséquent susceptibles d’ouvrir une voie d’accès à l’expressivité musicale.


During the twentieth century, some research in musicology and music psychology attempted to establish a link between rhythm, movement and musical expressiveness. They considered rhythm as the most complete source of dynamic form and assumed a bodily core to the expressiveness of musical language. These hypotheses were tested again in a recent exploratory experiment on the graphic corporal reactions of 33 five-year-old listeners, their tracing having been carried out with an electronic pen during the listening of 24 brief percussive rhythms. The analysis of 772 videos collected shows that the rhythmic and graphic dynamics are strongly matched, the links being firmly established by listeners between rhythmic properties of intensity and duration and graphic properties of form and speed. These movements of fine motor skills are related to the perceived rhythmic flow and could therefore open a path to musical expressiveness.


Valérie Ométak, « Rythme, mouvement et expressivité : le cas de représentations graphiques enactives de patterns rythmiques percussifs par des auditeurs de cinq ans », Musimédiane, n° 9, 2019 (https://www.musimediane.com/9ometak/ – consulté le 07/12/2019).

Ométak, Valérie

Docteure en musique et musicologie, Valérie Ométak intervient à l’Université Paris-Sud où elle est chargée de cours de « Psychologie du développement musical de l’enfant » au Centre de Formation des Musiciens Intervenants en École d’Île-de-France. Elle est également Professeure des Écoles depuis 1995 et enseigne en école élémentaire et spécialisée à Paris.

Initialement diplômée de l’Institut Français d’Urbanisme, elle a complété sa double formation en sciences exactes et en sciences humaines avec un cursus universitaire complet en musicologie et a soutenu sa thèse sur l’ « Approche du mouvement du rythme musical par le mouvement graphique de l’auditeur » à l’Université Paris-Sorbonne, IReMus-UMR 8223, début 2017.

Elle poursuit actuellement ses recherches en musicologie sur les thèmes du mouvement sonore, de l’écoute incarnée et du développement de l’enfant. Elle est, par ailleurs, trésorière de l’Association Récomuses, Réseau-Cognition-Musique-Société-Enseignement-Santé.

[valerie.ometak@wanadoo.fr]